14 décembre 2008

Manquée.

au port
la nuit tombe
sur ses épaules
comme un
grand châle cousu
de brume
la tête dans
le vent
on la croirait
amoureuse
son corps
enveloppé
tout de mer
il pleut sur
les statues de sel
elle a
une chevelure
lourde brune
qui dessine sa
silhouette
et la liberté
jusqu'au bout
des seins
mon dieu
dire que
cette ombre
c'est moi
qui regarde
les jours se noyer
dans l'étreinte
du port
c'est moi
et les lumières
de la ville
me rappellent
tout ce que j'ai
raté
il est temps de
naître maintenant
il est temps de naître
c'est l'aurore et le jour ne vient
toujours pas

Pluie_Grenoble

Posté par mlle artifice à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Manquée.

Nouveau commentaire